L'amour selon la photographe Alice Khol

© alicekhol HD-10

Ras-le-bol du tapage dégoulinant de clichés qui accompagne l'amour ? La photographe bruxelloise Alice Khol aborde les relations amoureuses dans leur pluralité et leur complexité. Loin de la monotonie imposée par la société.

Pourquoi avez-vous ressenti le besoin de creuser la thématique de l’amour ?
Alice Khol: Je pense qu’on se situe à une période où on se pose pas mal de questions sur la mise en pratique de l’amour. Entre les idées féministes et les applications de rencontre qui décuplent le choix des possibles. Quand on démarre dans la vie, on a une vision de l’amour qu’on nous inculque et puis on vit les choses, et on se rend compte que ça ne se passe pas du tout comme prévu. J’avais envie d’interroger mon vécu personnel au regard d’autres expériences.

Les images et les textes sont mis en conversation mais conservent chacun leur autonomie, comment s’est construit ce dialogue ?
Khol: Le sujet étant très intime, je n’avais pas envie que la photo vienne illustrer les confidences des personnes qui s’étaient livrées à moi. Le livre a pris une dimension davantage poétique. Les résonances entre le texte et l’image sont plus ou moins évidentes mais chacun est libre de faire sa propre interprétation.

1695 365degresdamour
© alicekhol HD-8

Qui sont les gens qui peuplent votre livre ?
Khol: À la base ce sont des amis, des gens de ma famille et puis ça s’est élargi. Plus j’en parlais autour de moi, plus des gens m’approchaientpour partager leur expérience. C’est un sujet universel qui s’aborde assez facilement, surtout quand on ne se sent pas jugé.


Votre travail a d’abord vu le jour sous la forme d’un blog. Un format assez personnel qui renvoie à l’idée du journal intime.
Khol: Le blog, c’était un moyen de publier mon travail au fur et à mesure. On y trouve également des histoires qui sont les miennes parce que je fais partie d’un tout. C’est un peu comme un journal intime tenu par plein de personnes différentes qui ont des points de vue différents et des sensations différentes.

ALICE KHOL: 365 DEGRÉS (D’AMOUR). 472 p, 25€, www.alicekhol.net

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Bruxelles dans votre boîte mail?