review

Nouvelle adresse pour Les Filles : l'esprit reste là

© Saskia Vanderstichele
| Les Filles ouvrent un nouveau comptoir à Uccle. L’idéal pour savourer sain et bon quand on n’a pas envie d’allumer les fourneaux.

Onze ans après leur première adresse, Les Filles inaugurent un comptoir traiteur du feu de dieu. Où vont-elles s'arrêter ?

Les Filles ont vu le jour dans une arrière-cour saint-gilloise en 2010. Le scénario ? Trois nanas aussi inspirantes qu'inspirées signaient du jamais vu : une table d'hôtes décontractée, saisonnière et bio-cool ponctuée de photos de famille, d'une irrésistible vaisselle chinée aux puces et de grandes tables où tout un chacun est invité à passer le sel à son voisin. Un peu plus d'une décennie plus tard, la configuration du trio initial a changé. Désormais, Line Couvreur a été rejointe par Catherine Kirszbaum et son mari, André Van Hecke. Ensemble, cette nouvelle équipe a boosté l'enseigne qui compte désormais quatre adresses : rue du Vieux Marché aux Grains, musée Bellevue, Wolf et un ancrage dans le Parlement européen.

Pas question de s'arrêter en si bon chemin, l'équipe en place vient d'inaugurer un nouveau comptoir traiteur à Uccle auquel est accolé un vaste atelier – Les Filles signent des plats préparés vendus entre autres chez Färm. Bonne nouvelle, l'esprit du début n'a pas varié d'un iota. Tout est fait sur place, sans le moindre produit surgelé, ce qui veut dire qu'il faut faire preuve de souplesse : parfois le menu change en fonction des livraisons des fournisseurs.

Sur place, la décoration bluffe à la faveur d'un grand quadrilatère tout en transparence dans lequel trône un imposant comptoir en marbre. Sur le côté, des étagères font place à des vins ciselés (Mas Foulaquier, Albet i Noya…), des huiles d'olive de terroir (Neus) et d'autres merveilles comme les sirops Belvoir. En attendant de pouvoir manger sur place, on commande deux préparations, des boulettes sauce tomate (13,50 euros) et un poulet aux accents de curry (13,50 euros) – on peut faire son choix entre des plats qu'il n'y a plus qu'à réchauffer ou des mets que l'on accommode en fonction de ses envies.

Les portions généreuses se réchauffent 15 minutes au four à 150°c. Des boulettes, on retient une sauce légèrement piquante qui cible un palais adulte et surtout les pignons de pin conférant au haché une vraie personnalité. Le poulet, quant à lui, fait valoir une belle tendreté qu'arrondissent des courgettes croquantes et des blettes soulignées par de douces épices indiennes. Une eau détox (3 euros) au curcuma, concombre, citron et coriandre permet de terminer ce repas gourmand mais digeste sur une note aérienne.

LES FILLES
Waterloosesteenweg 1250 chaussée de Waterloo, Ukkel/Uccle, 02-511.25.54, www.lesfilles.be
di/ma/Tu > vr/ve/Fr 11 > 20.00, za/sa/Sa 10 > 20.00 & zo/di/Su 10 > 15.00

Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?