Filem'On : un vaste programme de films pour enfants

'SpaceBoy'.

Pendant les vacances d'automne, ce sera la quinzième édition de Filem'On, le Festival du Film International pour Jeune Public, offrant une denrée rare aux enfants et jeunes : un vaste programme de films originaux et passionnants.

Stimuler la connaissance du cinéma, de l'image et des médias chez les enfants et jeunes issus de toutes les communautés culturelles et linguistiques, et offrir une vision large du monde à travers le cinéma, voilà la noble mission de l'asbl derrière Filem'On. En pratique, le festival est surtout l'occasion idéale de montrer une sélection sympa de films pour enfants, petits et grands, issus des quatre coins du globe. Car malgré leur qualité parfois très élevée, ces films ont parfois peu d'opportunités dans le circuit commercial.

Avant, il fallait rester à Bruxelles pendant les vacances pour voir les films. Mais cette année, vous pourrez aussi voir les films en vacances à Marrakech ou à Honolulu car Filem'On revêt une forme hybride. La plate-forme de cinéma virtuel est la solution pour quiconque ne peut pas ou ne veut pas assister aux projections en direct dans les salles de cinéma ou centres culturels.

Le thème cette année, 'Filem'On, en route depuis 15 ans' se traduit entre autres par une programmation des meilleurs films des années passées. La fête débute par des films d'animation portugais accompagnés de musique à Bozar. Et comme d'habitude, la Cinematek participe. Avec The Great Train Robbery, un délicieux western sur des hors-la-loi qui veulent braquer une locomotive à vapeur, et Emil and the Detectives de Billy Wilder, la Cinematek joue des films de respectivement 110 et 90 ans d'âge, qui n'auront de cesse d'impressionner les enfants de dix et neuf ans.

Mais la programmation, riche de 130 films pour tous les âges, contient bien sûr aussi de nouvelles pépites. Dans le film gantois Mijn vader is een saucisse, un comptable (Johan Heldenbergh) décide tout à coup, au grand dam de sa famille, de changer de carrière et de tenter sa chance comme acteur. Dans le film wallon SpaceBoy, c'est l'inverse. Un petit génie de 11 ans convainc son père de ne pas renoncer à son rêve de devenir astronaute. Longue vie à Filem'On.

FILEM’ON
27/10 > 6/11, divers lieux, www.filemon.be

Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?