Polarise Nordic Film Nights : les étoiles du Grand Nord

'Compartment n°6'.

Il ne va pas neiger, mais sortez quand même votre pull nordique le plus moche. Les Polarise Nordic Film Nights débarquent à Bruxelles.

Une poignée de cinéphiles ayant le sens de l'organisation veulent promouvoir le cinéma scandinave dans les salles bruxelloises. On ne peut que s'en féliciter, car le Grand Nord produit d'excellents films et séries. Deux beaux exemples sont actuellement à l'affiche dans les cinémas : la comédie noire danoise Riders of Justice avec Mads Mikkelsen et Lamb, film d'horreur folklorique islandais.

Les Polarise Nordic Film Nights présenteront également deux autres grands films. Flee est un film d'animation danois qui a fait fureur dans le circuit des festivals. Ne vous attendez pas à du Disney. Le réalisateur Jonas Poher Rasmussen retrace l'histoire de son camarade d'école Amin en animation 2D. L'homme d'affaires et homosexuel a dû se cacher et se créer une fausse identité lorsqu'il a fui l'Afghanistan dans les années quatre-vingt. Les Russes corrompus, les passeurs ignobles, les dangers et les retards interminables ont fait de son voyage au Danemark une rude épreuve.

Avec Compartment n°6, Juho Kuosmanen a remporté le Grand Prix du Festival de Cannes, qu'il a dû partager avec Asghar Farhadi et A Hero. Il y a quelques années, Kuosmanen avait déjà attiré l'attention avec Olli Mäki, un magnifique film d'art et d'essai en noir et blanc sur un jeune homme de la campagne amoureux qui doit affronter sur le ring l'Américain Davey Moore pour le titre mondial.

Cette fois, le Finlandais nous offre un film émouvant qui plaira aux amateurs de trains comme aux cinéphiles. Dans le train à destination de Mourmansk, dans le rude nord-ouest de la Russie, une archéologue finlandaise plaquée par son amante moscovite doit partager son compartiment avec un jeune ouvrier qui jure, roule des mécaniques et boit comme un Russe. Il se trouve qu'il est russe. L'antagonisme et l'aversion mutuelle sont grands, mais le trajet est long. La cinématographie est forte et pourtant, après le film, on a l'agréable sensation d'avoir lu un roman. Ou est-ce à cause du pull nordique ?

POLARISE NORDIC FILM NIGHTS
20 & 21/1, Cinéma Galeries, www.polarise.be

Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?