review

Pour sauver Yalda, tapez 1

Onze score

Les émissions télé qui laissent le spectateur décider qui a le mieux dansé ou chanté, le concept est bien (trop ?) connu. En Iran, ils ont trouvé quelque chose de plus sensationnel. Du moins selon ce drame judiciaire cynique, sans tribunal, que le réalisateur et scénariste Massoud Bakhshi n'a, étonnamment, pas inventé de toutes pièces.

Maryam, 22 ans, de classe sociale modeste, a été condamnée à mort par le tribunal pour le meurtre de son mari de 65 ans. Sa dernière chance : demander et obtenir la pitié de Mona, sa belle-fille qui a 20 ans de plus, pendant la diffusion en direct d'une émission télé populaire. Si suffisamment de gens votent pour, la chaîne paie le prix du sang.

Si Yalda aurait pu être un peu moins mélodramatique et un peu plus subtil, le film nous tient en haleine grâce aux rebondissements et à la complexité de l'affaire, sans se noyer dans la recherche de la sensation ordinaire. Aidé par deux superbes actrices, Bakshi pose toute une série de questions pressantes au spectateur, concernant la justice, le paysage médiatique et un pays qui opprime les femmes.

YALDA
IR, dir.: Massoud Bakhshi, act.: Sadaf Asgari, Behnaz Jafari

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over

Bruxelles dans votre boîte mail?