Hip-Hop: Sauce Printanière

© AB
| Hamza

Avril 1994. Kurt Cobain prenait congé du monde et le rock s’écroulait. Quatre mois plus tard, le petit Hamza voyait le jour dans un hôpital bruxellois, tandis qu’IAM chantait Je danse le Mia. Le rap s’imposait en radio. Comme un signe des temps… Révélé par le (You)tube La sauce, le rappeur de Laeken revient à présent avec la mixtape 1994.

Clin d’œil à l’année de sa naissance, l’affaire offre une autre perspective sur son travail. Un peu à l’écart des clichés bling-bling et des poses de gangster romantique, Hamza laisse entrevoir les bribes d’une vie secouée par une enfance compliquée, des problèmes d’argent et quelques pannes de cœur (Life).

Si 1994 marque une transition thématique, c’est aussi une évolution musicale. Adepte d’un flow dopé à l’auto-tune, Hamza s’autorise cette fois quelques sorties au naturel. Balancé sans effet sur la voix, le hit Jodeci Mob fait ainsi un effet bœuf.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?