Théâtre: notre top 3 de la semaine

© Theatre de Poche
| La Vedette du Quartier

Voici les trois meilleurs spectacles de théâtre selon BRUZZ.

1. Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire

Elle parle Juliette Plumecocq-Mech, 45 minutes allongée sur le sol. Car elle revient d’entre les morts pour raconter l’agression gratuite subie par un homme dans un bar gay. Dans une tentative désespérée de chercher un sens là où il n’y en a pas, la victime ressasse qu’il n’a rien dit, rien fait, sans avoir pu empêcher l’issue fatale. Habitée par ce monologue ciselé spécifiquement pour elle par Rémi De Vos, la comédienne livre une performance haletante et puissante qui décortique au bout d’un compte-rendu glaçant de minute en minute, les implacables mécanismes de la peur et de la violence.

> Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire, 20 > 23/03, Théâtre 140, Schaerbeek

2. La vedette du quartier

Quand, pour ta première expérience face caméra à 13 ans, on te demande de partager le lit d’une superbe actrice qui a le double de ton âge et de la faire jouir, il y a de quoi se la péter devant les copains. Monté à Paris pour tourner pour Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier, le jeune bruxellois Riton Liebman a vu sa vie basculer. A 54 ans, il s’en souvient encore. Acteur, comédien et auteur, il en fait le pitch de ce spectacle autobiographique où il raconte avec un humour ravageur et lucide sa vie d’un noceur qui croit que le monde lui est offert sur un plateau, avant quelques désillusions et quelques excès plus tard de goûter la saveur âcre du réel.

> La vedette du quartier, 20/92 > 10/03, Théâtre de Poche, Ixelles

3. Celui qui se moque du Crododile, n’a pas traversé la rivière

L’un est belge, flamand de Wallonie, l’autre est camerounais. Ils sont aujourd’hui amis, mais pour en arriver là, les deux artistes ont dû traverser la rivière qui charrie les lieux communs et préjugés autour des relations Nord-Sud. Ils ont dû s’engueuler, se réconcilier, sonder leurs mémoires des petits et des grands événements d’une vie et faire le grand écart sans angélisme entre les deux continents. Avec ce spectacle qui tourne depuis 2012, les comédiens se lancent à l’eau pour se partager leurs différences avec finesse et gourmandise, sans en laisser une miette pour le crocodile.

> Celui qui se moque du Crododile, n’a pas traversé la rivière, > 03/03, Le Public, Saint-Josse-ten-Node

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws en cultuur uit Brussel in je mailbox?