review

About Endlessness

Onze score

Les films du Suédois Roy Andersson consistent en une série de tableaux vivants inspirés de la vie quotidienne et de l’histoire, mis en scène en studio afin de contrôler chaque détail et de réduire l’image à l’essentiel. Dans About Endlessness, un père se fait tremper en nouant les lacets de sa fille. La fille trouve cela tout à fait normal. Un prêtre, qui a perdu la foi, peine à trouver une écoute attentive en la personne d’un psychologue qui veut prendre le bus. C’est parfois drôle, parfois poétique, parfois triste, parfois cruel. Et parfois, tout en même temps.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Bruxelles dans votre boîte mail?