review

Bacarau: Disparu de la carte

Bacurau, een film van Kleber Mendonça Filho
Onze score

Dans un futur proche, le village de campagne brésilien (fictif) Bacurau constate qu’il a disparu de la carte. Le camion-citerne qui approvisionne les habitants en eau s’est fait tirer dessus. Serait-ce lié aux riches étrangers anglophones cachés dans une maison, armés jusqu’aux dents, payant pour faire ce qu’ils veulent et disposant de drones qui ressemblent à des soucoupes volantes ?

Découvrez-le par vous-même dans ce film inédit qui mélange les genres, alors que les critiques du Festival de Cannes ont fermé les yeux sur ses problèmes de suspense et de rythme en lui décernant le Prix du Jury.

Les réalisateurs brésiliens Juliano Dornelles et Kleber Mendonça Filho (ayant percé dans le milieu du cinéma international grâce à Aquarius) mélangent western, allégorie politique, portrait ethnologique, film d’invasion, scènes gores, personnages de folklore, passages de réalisme magique et un petit côté psychédélique.

Le tout dans un style rétro qui, tout comme dans les films de Tarantino, crée une distance ludique. Un film un peu fou, anti-impérialiste et certainement enrichissant du point de vue cinématographique.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws en cultuur uit Brussel in je mailbox?