Cinéma Nova : capture d'écran jusqu'à épuisement

'Big in China, Georges and the vision machines'.

Le monde se pixelise et se numérise à un rythme soutenu. ­Le cinéma Nova fait une capture d'écran et accueille les artistes qui ont travaillé avec la quantité astronomique d'images numériques disponibles.

Images vraies et fausses de l'invasion russe en Ukraine, vidéos de chats mignons ou neveux sur Tik Tok : tout nous parvient en pixels. Et alors ? Eh bien, il y a des cinéastes qui travaillent avec des images issues de cet océan d'images numériques ou qui s'interrogent sur le monde en ligne qui est de plus en plus chronophage, énergivore et "espacivore". Et il y a des cinémas qui trouvent utile de réfléchir à cela. Un tout du moins : le cinéma Nova, qui propose une série ambitieuse de films, de rencontres, d'expériences, de fêtes et même un véritable livre. Une sélection garantie sans algorithmes.

Eléonore Weber n'a filmé aucune image pour son film Il n'y aura plus de nuit. Elle a utilisé les images des caméras thermiques des hélicoptères militaires. Elles montrent des soldats en vol qui abattent des gens de sang-froid. Leurs commentaires en direct ne trahissent aucune émotion. La caméra thermique de l'hélicoptère est guidée par les mouvements de la tête du soldat-pilote, et le canon fait feu en conséquence.

Denis Parrot a collecté sur internet des vidéos dans lesquelles des personnes révèlent leur homosexualité ou transsexualité. Son montage fait valoir que ces vidéos apparemment privées, lorsqu'elles sont additionnées, encouragent ceux qui ne font pas leur coming-out par honte ou par peur. Chaque coming-out est unique. Ensemble, les films créent une communauté politique et protectrice.

Un grand nom du cinéma de captures d'écran, qui doit encore devenir grand, est le Canadien Dominic Gagnon, invité central du cinéma Nova. Il a construit le film Big in China, Georges and the vision machines à partir de fragments des deux mille vidéos du journal intime qu'un certain Georges a partagé sur sa chaîne YouTube. Le Français racontait sa vie dans la province chinoise de Wuhan, mais il est devenu de plus en plus désabusé et confus et a été expulsé du pays à cause de ses vidéos. La Chine va très loin dans l'utilisation des technologies numériques pour contrôler les gens. Les sujets de discussion ne manqueront pas au cinéma Nova.

SCREENSHOT
12/5 > 26/6, Cinéma Nova, www.nova-cinema.org

Lees meer over
Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?