review

IT 2: un trip ennuyeux à la foire

It chapter Two lacks luster.
Onze score

Avec It : Chapter Two, le grand classique de Stephen King en prend une fois de plus un sacré coup. Les acteurs se débattent avec leurs personnages plats.

. Seuls les deux Bill sortent du lot : Hader grâce à son sens de la comédie, Skarsgård grâce à son sens du clownesque dans la peau de Pennywise.

Le réalisateur Andy Muschietti n’a presque rien à raconter et a tendance à prendre le spectateur pour un idiot.

Heureusement, il sait encore comment transformer un gros budget en film d’horreur spectaculaire.

> It: Chapter two
du 11 septembre en cinéma

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Oproep: Lees of reageer je wel eens op online comments, op nieuwssites of social media? Wil jij bijdragen aan een constructief online debat? Doe dan nu mee met het RHETORiC-onderzoek en ontvang een waardebon. Meer info en inschrijven.

Bruxelles dans votre boîte mail?