Lous and the Yakuza: le Gore à fille

Lous and the Yakuza

Nouvelle égérie du R&B, la chanteuse belge a toutes les cartes en main pour être la sensation de l’année. Entre chanson et hip-hop, abnégation et amour du risque, l’artiste danse sur les pas de Stromae avec style et détermination.

Le parcours de Marie-Pierra Kakoma impose le respect. Celle qui s’apprête à publier son premier album sous l’alias Lous and the Yakuza semble, en effet, avoir traversé plusieurs vies avant d’entrevoir les promesses du succès. Trimballée entre Congo, Belgique et Rwanda jusqu’à l’adolescence, elle s’est juré de percer dans la musique. Qu’importent le trajet et ses embûches... Parce qu’en suivant ses intuitions, la jeune fille s’est retrouvée à la rue, squattant la couette en compagnie de ses rêves et d’autres SDF. Mais, du genre à ne rien lâcher, elle s’est accrochée à ses ambitions pour faire entendre sa voix. Après plus de 300 concerts dans les bars de Bruxelles et d’ailleurs, l’artiste s’est forgé un caractère et un nom de scène affûté comme le sabre d’un samouraï.

Lous and the Yakuza s’est essayée à tous les styles avant de trouver son identité artistique. Au croisement du rap et de la chanson française, de l’électro et de l’afro-futurisme, elle pose des mots sur ses émotions et commence à faire parler d’elle. L’ami Damso, d’abord, l’invite à participer au clip de Bruxelles Vie. Après avoir précipité l’éclosion de Roméo Elvis, les gars de L’Or du Commun lui apportent ensuite amour et soutien.

Femme moderne, sûre de ses qualités et de son engagement, l’artiste s’affirme en décembre 2017 à travers une session acoustique diffusée via YouTube. La vidéo suscite l’enthousiasme du public et l’excitation des professionnels. Habile avec les mots, agile avec le flow, Lous and the Yakuza ne va pas sans rappeler les débuts de Stromae. Venues de France et de Navarre, les maisons de disques se bousculent alors au portillon. En attendant, la chanteuse trace le bitume aux côtés de producteurs tels que Ponko (Hamza) ou El Guincho (Rosalía). Le clip du morceau Dilemme empile les millions de vues, des fans crient au génie en Italie, au Canada ou en Turquie. Publié fin de l’année dernière, le tube Tout est gore préfigure l’arrivée imminente d’un premier album (Gore). L’excitation est à son comble.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Oproep: Lees of reageer je wel eens op online comments, op nieuwssites of social media? Wil jij bijdragen aan een constructief online debat? Doe dan nu mee met het RHETORiC-onderzoek en ontvang een waardebon. Meer info en inschrijven.

Bruxelles dans votre boîte mail?