Le funk de James Chance est punk

Dernièrement, il est arrivé que James Chance (65 ans) joue des classiques du jazz au piano et agrémente des DJ sets avec son saxophone. Mais nous, nous le préférons avec ses Contortions.

À la fin des années septante, la bande fut le moteur de la musique no wave à New-York. Le saxophoniste démontrait à l’époque que le punk, c’était bien plus que taper sur une guitare et y ajoutait une touche jazz – Ornette Coleman était son héros – et de funk de cet autre James.

En 2016, quatre décennies après la sortie de son premier album Buy, il prouvait qu’il était encore capable de faire rimer punk et funk avec son album The Flesh Is Weak.

JAMES CHANCE & DIE CONTORTIONS 11/3, 19.00, Magasin 4

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?