La balsa ouvre avec une vie en rose

Pink boys and old ladies

On s’accroche encore trop souvent aux signes extérieurs, surtout quand ils orientent le genre. Alors, un fils qui aime porter une robe mais ne veut pas pour autant changer de sexe, on ne sait pas trop comment le prendre.

Les mots se perdent et s’entourloupent, chacun a sa solution à ce qui n’est, en fait, pas un problème.

Inspirée par un fait divers réel, Marie Henry a écrit cette fresque familiale impressionniste et grinçante sur la maladresse humaine, où chacun, empêtré dans cette situation délicate, exprime mal son malaise.

À voir, entre autres, lors du week-end d’ouverture de la saison à la Balsa.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?