Francken veut identifier les émeutiers avec la "fast team" de l'Office des Etrangers

© Theo Francken

Le secrétaire d'état à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a annoncé la création d'une "fast team" lors de sa déclaration de politique générale pour 2018. Leur mission serait d'identifier les personnes en situation illégale pendant par exemple des émeutes comme samedi.

L'équipe d'intervention spéciale fera partie de l'Office des Etrangers et fait suite à une demande de la part des communes et des polices locales. L'équipe interviendra aussi lors d'incidents sur les transports publics et dans les gares.

Kir: "Une mesure qui stimule l'amalgame"
Dans l'opposition, on est contre "la mesure stigmatisante et populiste". Le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Node et député Emir Kir (PS) a dit que "les autorités des pays des coupables se sont déjà exprimés négativement sur les événements de samedi passé." "Francken crée ainsi un amalgame et ce ne peut être le but. Il vaut mieux qu'il s'occupe de ses propres dossiers", a dit Kir au journal Le Soir.

Rellen in Brussel

Op 11 november kwam het aan de Beurs in het centrum van Brussel voor het eerst tot rellen. In de weken daarna waren er opnieuw problemen.  
Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.