review

J'ai perdu mon corps: on applaudit des deux mains

FR, dir.: Jérémy Clapin
Onze score

Avec l’obstination irréfléchie des vrais héros, une main amputée parcourt un Paris peu touristique à la recherche du corps duquel elle a été brutalement coupée. Et le périple est loin d’être amusant. Pendant une scène d’action oppressante, elle se bat pour sa vie contre des rats. Une histoire parallèle dépeint la vie de Naoufel avant d’avoir perdu sa main. Il enchaînait les revers. Au lieu de devenir pianiste-astronaute, il est livreur de pizza peu talentueux. Mais il s’enamoure d’une cliente et décide de reprendre sa vie en main. L’histoire captivante est une adaptation du roman Happy Hand de Guillaume Laurent, auteur du scénario du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain.

Et plus impressionnant encore, le réalisateur Jérémy Clapin parvient à éveiller l’empathie pour la main en un temps record et change plusieurs fois de ton et de registre tout en gardant l’attention du spectateur. Son film d’animation tourbillonnant plein d’anti-déterminisme passe du romantisme à l’aventure, de l’action au mélodrame, en faisant appel tant au cœur qu’au cerveau. On applaudit des deux mains.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

Nieuws uit Brussel in je mailbox?