review

The Painted Bird : un chef-d'œuvre controversé

Onze score

L’adaptation de l'Oiseau bariolé, le livre notoire de Jerzy Kosinski sur un enfant juif qui survit à la Seconde Guerre mondiale en Russie, est un devenu un chef-d'œuvre controversé.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Europe de l'Est a connu des scènes à faire trembler l'enfer. Le Polonais Jerzy Kosinski en a décrit certaines dans un livre notoire, moins autobiographique qu'il ne le prétendait au départ : L'Oiseau bariolé.

L'adaptation au cinéma du réalisateur tchèque Václav Marhoul fait l'objet de nombreuses controverses depuis que certains critiques de cinéma ont quitté la salle pendant le Festival du film de Venise ou ont exprimé leur indignation face à l'odieux cortège d'atrocités. Ils tirent sur le messager. Dans des images monumentales en noir et blanc, Marhoul reflète l'horreur dont les gens sont capables en temps de guerre, d'intolérance et d'antisémitisme. Et aujourd'hui encore.

Dans la tentative résolument esthétique de Marhoul de réaliser un chef-d'œuvre, un enfant juif livré à lui-même erre dans la campagne. Quand il n'est pas pris pour un vampire à cause de ses cheveux noirs et livré aux corbeaux, il voit comment Udo Kier arrache les globes oculaires de son ouvrier et les donne à manger aux chats. Il survit. Ce n'est pas rien.

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over

Bruxelles dans votre boîte mail?