Choréographe Faustin Linyekula explore l'histoire du Congo moderne

Lors du dernier Kunstenfestivaldesarts, Faustin Linyekula engageait un dialogue avec le futur AfricaMuseum sur les conditions d’acquisition de ses abondantes pièces ethnographiques.

Dans sa nouvelle performance Congo, le danseur et chorégraphe de Kisangani éclaire une autre manifestation de la violence de l’œuvre coloniale: la création et la délimitation par le sang du territoire congolais par une série d’acteurs occidentaux, Léopold II en tête, désireux de s’assurer leur part du gâteau africain.

S’inspirant de l’essai éponyme d’Éric Vuillard, Linyekula explore le tout premier chapitre de l’histoire traumatique inachevée du Congo « moderne ».

FAUSTIN LINYEKULA: CONGO 24 > 28/5, KVS Box

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.
Lees ook

Nieuws uit Brussel in je mailbox?