review

Antidote: un courant alternatif

© Saskia Vanderstichele
Onze score

Endroit non-conventionnel abritant des projets créatifs du côté d'Anderlecht, Studio CityGate fait également place à Antidote, une cantine corsaire idéale pour soigner la morosité.

Même lorsque l'on y débarque par une journée pluvieuse de la fin du mois de janvier, on ne peut s'empêcher de trouver un air d'utopie jubilatoire au terrain vague sur lequel s'ouvre le Studio CityGate. On sent les bonnes ondes, entre le skatepark signé Byrrrh, le dôme géodésique en forme de clin d'œil à Richard Buckminster Fuller et le potager urbain baptisé Wonderlecht.

L'impression qui domine est celle de mettre les pieds dans une TAZ (Temporary Autonomous Zone), ces endroits que l'écrivain américain Hakim Bey décrit comme des territoires où l'on est à la fois "plus libre, festif et solidaire". Bonne nouvelle, en plus d'abriter une foule de projets créatifs, ludiques et générateurs de cohésion, cet espace dont le destin est éphémère fait place à une cantine aux contours non-formatés.

Derrière celle-ci, on trouve les organisateurs des soirées Antitapas et du Forest Sounds Festival. Forte de son expérience en matière de programmation alternative, la structure a pris possession d'une vaste salle en "L" ponctuée de piliers octogonaux bicolores. Minimaliste et foutraque, le décor mélange meubles récupérés et fresques graffiti apposées sur les murs. Un grand bar sépare la salle de la cuisine.

Cette dernière est entre de bonnes mains puisque la cheffe a fait ses armes dans des adresses telles que Les Filles ou Tero. Du coup, elle propose un tableau noir en prise directe sur les saisons et les petits producteurs. Lors de notre visite, on s'est régalé d'une délicieuse soupe au butternut (5 euros) garnie de rondelles d'oignon rouge et de graines de sésame. Côté plat de résistance, on trouve des préparations qui changent tous les quinze jours en alignant plat typiquement belge (par exemple, un stoemp-saucisse à 12 euros) et préparation de pâtes à l'italienne (ce jour-là des bucatini à l'amatriciana au même prix).

Il reste que l'on a préféré tester la spécialité de l'endroit, soit de grandes tartines toastées dont le pain arrive en droite ligne de chez Boulengier à Saint-Gilles. Pour 7 euros, il s'agissait d'un délice végétarien à base d'une excellente scarmoza fumée, d'un pesto et d'une petite salade de carottes mauves et de petits raisins blancs. À noter pour les amateurs, une belle sélection de bières artisanales – notamment la très bonne pils Donkey (2 euros) de chez Jandrain-Jandrenouille.

ANTIDOTE
Klein-Eiland 1A rue de la Petite Île, Anderlecht, Facebook: AntidoteCityGate,
ma/ lu/Mo > vr/ve/Fr 12 > 15.00

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

OPROEP: Reageer jij soms op online nieuwsartikels of wil je het wel eens proberen? Doe mee aan het RHETORIC-onderzoek en wie weet win jij een van onze 10 prijzen! Neem nu deel..

Bruxelles dans votre boîte mail?