review

Elbow lunch counter: un diner à l'américaine

© Saskia Vanderstichele
| Elbow Lunch Counter vous plonge dans une toile peinte par Edward Hopper..
Onze score

Nouvellement débarqué dans la rue de la Paix, Elbow déploie tous les charmes du "soft power" américain. La révélation du moment.

Le décor des diners à l'américaine a colonisé nos imaginaires collectifs. C'est cela le soft power made in US : une manière douce d'orienter nos appétits. On s'est empressé de mettre cet aspect des choses de côté en découvrant Elbow, pour lequel on n'a aucune réserve.

Le pitch ? Il bluffe : l'un de ces diners du pays de l'Oncle Sam. Le tout planté de huit tabourets en skaï directement fixés à un comptoir de bois clair surmonté d'une enseigne lumineuse reprenant les specials of the day, comprendre les suggestions du jour. Il n'en faut pas plus pour avoir l'impression d'être au milieu d'une toile peinte par Edward Hopper. Seulement, COVID oblige, il n'est pas encore possible de rejoindre cet alléchant setting.

De manière très opportune, le patron a transformé son counter, par le biais d'une structure en bois temporaire, en adresse essentiellement on the go, à emporter (même si deux petites tables sont accessibles en terrasse). On se faufile par la petite lucarne pour commander de grands classiques de la street food nord-américaine qui, le détail est important, se paient impérativement cash. C'est-à-dire ? Lors de notre passage, on a testé deux "redoutableries". La première ? Un pastrami Reuben (16 euros), imposant sandwich emballé dans un pain de seigle au carvi et garni d'une délicieuse choucroute maison marquée par des notes de clou de girofle. Un vrai délice ponctué en outre d'oignons rouges et de fromage fondu.

La seconde ? Un cheesesteak (9,50 euros), proposé exactement comme à Philadelphie, soit une baguette briochée coupée dans le sens de la longueur et farcie d'un morceau de bavette nappé de provolone fondu. Le plus redoutable de tout tient dans la sauce Louisiane, réalisée à partir de piment de Cayenne, qui confère un piquant fumé à l'ensemble. Mortel. On ne quitte pas ce lieu, qui fait converger la curiosité populaire et incite les gens à se parler quelle que soit leur langue ou leur classe sociale, sans avoir dégusté une limonade maison (3 euros), sur le fil du sucre et de l'acidité, et, pour les grands appétits, un cinnamon roll (2,50 euros) brioche à la cannelle ultra-gourmande.

ELBOW LUNCH COUNTER
Vredestraat 32 rue de la paix, Elsene/Ixelles,
www.elbowcounter.com, 02-512.13.03,
zo/di/Su, ma/lu/Mo & wo/me/We > vr/ve/Fr 8 > 15.00, za/sa/Sa 9 > 17.00


HIGH FIVE EAT & DRINK:

NONA PASTA ••••
Sublieme pasta... en basta.
Des pâtes (sublimes) et rien d’autre.
Sublime pasta... and basta.
www.nonalife.com

BOBBI BAO ••••
Vergeet de burger, hier is de bao.
Oubliez le burger, voici le bao.
Forget the burger, here is the bao.
www.bobbibao.com

MANGIAVINO ••••
Italiaans zoals in Italië.
L’Italie en V.O.
Authentic Italy.
Mangiavino Ristorante

LE CONTEUR ••••
Fancy Midden-Oosterse cuisine.
Chic cuisine du Moyen-Orient.
Fancy Middle Eastern cuisine.
www.le-conteur.com

KOMO BOWL ••••
Een poké-bowl is een goeie bowl.
Un bon bol de poké bowl.
A poké bowl is a good bowl.
www.komobowl.be

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over
Lees ook

Bruxelles dans votre boîte mail?