review

Ouverture de la saison de la raclette avec Saint Octave

© Saskia Vanderstichele
| Saint Octave, déjà présent rue Haute et chaussée d’Alsemberg, vient d’ouvrir son troisième point de vente du côté du Vivier d’Oie à Uccle.
Onze score

Le changement d'heure a marqué l'ouverture officielle de la saison de la raclette : ça va embaumer le fromage dans les chaumières. L'adresse pour que le jeu en vaille la chandelle ? Saint Octave.

On ne peut pas dire que l'heure soit à la rigolade. Contre cette adversité obstinée, on ne connaît pas beaucoup de remèdes plus efficaces que la raclette familiale, cercle restreint s'entend.

Question: où trouver la matière première qui sublimera une telle fête de l'esprit ? Plusieurs fromagers honorent cette tradition montagnarde comme il se doit – on pense en particulier à Julien Hazard à Uccle, La Fruitière et Catherine dans le centre-ville. Il reste que nos pas nous ont mené vers une enseigne qui a le vent en poupe. Saint Octave, déjà présent rue Haute et chaussée d'Alsemberg (Saint-Gilles), vient tout juste d'ouvrir son troisième point de vente du côté du Vivier d'Oie à Uccle.

Un coup de fil suffit pour venir chercher sa commande 24 heures plus tard. Pour le montant de 49,40 euros, on a choisi un assortiment de fromages et de charcuteries assez épatant. Qu'on juge plutôt, on a opté pour cinq variétés différentes de pâtes dures livrées en direct du pis de la vache : morbier (21,20 euros/kg), lait cru du Jura (23,20 euros/kg), vacherin fribourgeois (35,70 euros/kg), piment d'Espelette (25,70 euros/kg) ou chèvre (36,50 euros/kg).

Mention toute particulière pour la raclette vacherin et celle au piment qui sortent vraiment du lot. On le savoure sans empressement en laissant fondre lentement le mélange pomme de terre et fromage sur la langue. Le conseil personnel ? Ajouter sur la préparation des cornichons coupés en petits dés – attention, pas n'importe lesquels, notre recommandation étant la marque Marc vendue chez Rob ou chez Hop ! (Etterbeek).

Pour ce qui est de la charcuterie, la sélection Saint Octave est tout aussi redoutable. À n'en pas douter, c'est le capocollo al nero di troia (42,20 euros/kg) qui met à genoux. Il s'agit d'une sorte de coppa, une salaison élaborée à partir du muscle cervical du porc, affinée au vin rouge. En bouche, cette charcuterie parfumée se déguste comme un dessert. L'assiette faisait également place à de la viande des grisons (74,50 euros le kilo), fine et goûteuse ; un lard belge d'Eddy (25,20 euros/kg) délicieux légèrement grillé ; ainsi qu'une bresaola (42,90 euros/kg) racée. Reste une question : à quand la prochaine ?

SAINT OCTAVE
chaussée de Waterloose­steenweg 1241,
Ukkel/Uccle,
02-268.57.13, www.saintoctave.be
ma/di/Tu > vr/ve/Fr 10 > 18.30 & za/sa/Sa 10 > 18.00

TAKE AWAY HIGH FIVE:

COIN COIN ••••
Niet Italiaans, wel pastastisch.
Nouveau repaire à pâtes divines.
Not Italian, but still pastastic;
www.coincoinresto.be

ELBOW ••••
Streetfood op z’n Amerikaans.
La street food made in US ? C’est ici.
US style street food.
www.elbowcounter.com

LITTLE APO ••••
Streetfood, net zoals in Hanoi.
Exquise street food vietnamienne.
Streetfood just like in Hanoi.
www.littleapo.be

MANGIAVINO ••••
Italiaans zoals in Italië.
L’Italie en V.O.
Authentic Italy.
Facebook: Mangiavino Ristorante

PITASSERIE ••••
Watertanden bij Griekse gebakjes.
Tartes salées grecques à tomber.
Mouth-watering Greek pastries.
Facebook: lapitasserie

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

 

 

Lees meer over
Meer nieuws uit Brussel

Bruxelles dans votre boîte mail?