review

Petit Mercado : marché conclu

© Saskia Vanderstichele
Onze score

À la fois supérette, conserverie, bar, cave, dépôt de pain et cantine, Petit Mercado se découvre comme une sympathique adresse tout en un. Le cœur y est.

Quel endroit mieux qu’un marché fouette l’imaginaire des gourmands ? Aucun. Cet éden correspond à une époque qui plaçait l’échange, le lien entre les gens, au cœur de l’alimentation. Soit un temps où les rayons impersonnels des supermarchés n’avaient pas formaté nos palais. Un temps où la cuisine n’était pas un spectacle, ni un combat d’ego. Aujourd’hui, tout le monde a compris la puissance de cette imagerie populaire, raison pour laquelle les marketeurs des quatre coins du monde signent d’immenses food courts sans âme. Bonne nouvelle, Petit Mercado n’exhale pas des relents d’opportunisme. Au contraire, on sent derrière ce projet le doux parfum d’une petite équipe soudée.

Celle-ci a joliment habillé une imposante pièce qu’illuminent six fenêtres. Au centre, un îlot central faisant office de bar sur le carrelage blanc duquel on vient s’accouder. Plein de détails séduisent : une trancheuse qui ne craint pas la mortadelle, comptoir frigorifique garni de terrines et fromages, des luminaires coiffés de chapeaux de paille, des saucissons suspendus… Entre étalage et étagères, les côtés ne sont pas en reste, on y déniche primeurs, produits d’épicerie fine, vins d’auteur, bières qui le sont tout autant, pains venus en direct de La Boule (la boulangerie saint-gilloise), bouquets de fleurs séchés ou bouteilles d’huile d’olive de l’excellente marque Aixandri.

On vient ici à différents moments de la journée pour un café matinal tardif ou des tapas à volonté. Il est également possible d’y déjeuner, ce que l’on n’a pas manqué d’y faire. Petit Mercado propose un tableau avec quelques suggestions très correctes et plus que démocratiques. Lors de notre venue, on a dégusté une crêpe végétarienne (6 euros). Atypique, la préparation est fourrée avec de la salade sautée. Servie avec des rondelles d’olives et des câpres, elle ne manque d’autant pas de gourmandise qu’un caviar de betterave souligné au wasabi enrobe le tout. Une petite salade (4 euros) joue les side dishes – dommage pour l’assaisonnement approximatif mais rien de grave. En boisson, une limonade Aixandri (3 euros) constitue une chouette alternative aux sodas habituels. Le plus ? Un accueil et un service souriants qui vont comme un gant à un lieu auquel on souhaite une longue vie.

Petit Mercado
Munthofstraat 82 rue Hôtel des Monnaies, Saint-Gilles/Sint-Gillis, 02-428.08.62
di/ma/Tu > za/sa/Sa 10 > 21.30, zo/di/Su 10 > 18.00

Fijn dat je wil reageren. Wie reageert, gaat akkoord met onze huisregels. Hoe reageren via Disqus? Een woordje uitleg.

OPROEP: Reageer jij soms op online nieuwsartikels of wil je het wel eens proberen? Doe mee aan het RHETORIC-onderzoek en wie weet win jij een van onze 10 prijzen! Neem nu deel..

Bruxelles dans votre boîte mail?